Pas qu’une question d’humeur mais bien une question de fond : être médiateur ou ne pas l’être ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité