améliorer la qualité de la médiation c’est :

  • créer un statut du médiateur,
  • adopter un code de déontologie unique et commun,
  • organiser la profession de médiateur par la création d’un conseil national de la médiation,
  • garantir la qualité des pratiques de la médiation par la création d’un comité éthique et scientifique de médiation,
  • établir un référentiel de la formation des médiateurs.

Lettre_dorientationEGM

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *